Assemblée Générale 2010

Présentation du rapport moral 2009 par la présidente

Entre 9h00 et 10h15 les 36 participants arrivent et se présentent rapidement. Adrienne Alix présente ensuite le rapport moral de l'année 2009 en passant en revue les objectifs 2009 :

  • Accompagnement des projets Wikimédia
  • Infrastructure logicielle et technique
  • Francophonie
  • Le thème BAM (Bibliothèques, Archives, Musées)
  • Thématique « visibilité et réseaux »
  • 2009 année de l'image

Accompagnement Wikimédia

La présidente présente les différents événements auxquels les membres de l'association ont participé en 2009. Ces événements visent aussi bien un public de « libristes » que le grand public ou des publics particuliers (cf. conférence au Vatican). Est mentionné aussi le livre publié par Florence Devouard et Guillaume Paumier en janvier 2009 pour faire découvrir Wikipédia.

Conclusion : les intervenants se diversifient mais il faut mieux s'organiser : mieux définir les choix (où aller et vers qui se tourner) et proposer des supports de communication pour les membres qui veulent s'investir. Une discussion suit sur l'importance de se tourner vers d'autres publics que les libristes, tout en n'oubliant pas que les deux publics ne se connaissent pas toujours très bien. L'idée est émise de faire des « kits de formation » et d'échanger des retours d'expériences sur les participations aux événements.

Infrastructure logicielle et technique

La présidente présente le travail qui a été fait sur le nouveau site web et le blog par un prestataire extérieur. La question de l'ouverture du blog aux entrées à portée « personnelle » est posée – le blog reste ouvert aux contributions des membres.

L'association a soutenu financièrement le toolserver.

Delphine Ménard présente le contexte autour du usability meeting (Wikimedia Foundation (WMF) ayant reçu un financement de 300 000€ pour améliorer l'ergonomie de Wikimedia Commons) et le travail effectué.

Delphine insiste sur le fait que l'événement était le premier du genre, et qu'il fut un franc succès. Il est intéressant d'avoir des événements thématiques ; il est également intéressant de faire se rencontrer des permanents de WMF et des développeurs bénévoles. WMF va mettre en place une cellule usability permanente.

Delphine mentionne Madame Coye, qui a aidé et continue d'aider pour la gestion des dons, ainsi que le module CiviCRM installé et utilisé par Florence Devouard pour cette même gestion.

Conclusion : l'action menée a surtout été une action de soutien, le gros étant le usability meeting. Objectifs pour 2010 : continuer à travailler sur les outils d'édition.

Francophonie

La présidente indique que le volet n'a pas été du tout développé cette année, hormis un communiqué de presse rédigé en commun avec le chapter suisse. Thierry Coudray souligne qu'il faudrait qu'une personne prenne ce projet en charge ce volet. Delphine Ménard explique la stratégie de la fondation, qui n'est pas de mettre le focus sur des langues mais sur des régions du monde.

Objectifs pour 2010 : se concentrer sur le soutien des chapters francophones qui souhaitent exister et soutenir la candidature de Montréal comme ville pour accueillir Wikimania 2011.

BAM: « Un pied dans les musées un pied dans la toile »

Le but de l'association est de faire savoir qu'il existe des possibilités de collaboration avec les BAM (bibliothèques, archives, musées – équivalent de l'acronyme anglais GLAM : Galleries, Libraries, Archives, Museums). WMFR fait partie des rares associations qui ont quelque chose à dire sur ce point, mais nous devons mieux définir notre position.

Deux partenariats sont en cours de signature.

Visibilité et réseaux

La visibilité est assurée par le nouveau site internet, dont le blog contient à ce jour 53 articles. WMFR a participé au chapters meeting et à Wikimania, et elle a organisé le usability meeting. Nous sommes aussi présents sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, identi.ca, Linkedin, etc.)

2009 Année de l'image ?

Il y a eu une augmentation du nombre de photos prises par le biais de l'association, qui donne son soutien à des photographes. Wikimedia Commons compte environ 5300 fichiers dans la catégorie « Supported by Wikimédia France ».

Conclusion : il faudrait mieux s'organiser, par exemple pour assurer cette année une participation aux journées du patrimoine.

Point sur le développement de l'association

Julien Fayolle, vice-président, fait un point sur le développement de l'association.

David Monniaux a démissionné du conseil d'administration en septembre.

WMFR en est à sa 5ème année d'existence. Suite à une hausse récente du nombre de ses membres, 189 personnes peuvent voter cette année (vs. 130 l'année dernière). Un membre suggère de faire passer l'adhésion en année civile.

Le développement de l'association s'est concrétisé cette année par l'embauche d'un permanent, dont l'une des tâches principales est de monter un colloque.

Un membre souligne qu'il est important de savoir si oui ou non WMFR veut augmenter le nombre de ses adhérents, et si oui dans quel but. Si les membres viennent pour des raisons trop différentes les unes des autres, il y a un risque de tiraillements internes, voire de dislocation.

Un point est fait sur les réunions physiques du CA, dont les membres du CA s'accordent à dire qu'elles sont très importantes et productives.

Bilan de l'année 2009

  • Avancée en maturité mais manque d'une ligne directrice ;
  • la stabilité financière est assurée ;
  • trop de projets sont tombés à l'eau ;
  • un point sensible : le manque de ressources humaines ;
  • garder notre culture associative, mais sortir de la gestion « débrouille » ;
  • faire appel à prestataires extérieurs.

Perspectives pour l'année 2010

L'embauche d'un permanent doit permettre à WMFR de monter des projets plus ambitieux. Delphine Ménard indique que c'est dans les ressources humaines qu'il faudra dépenser l'argent de l'association.

WMFR va demander la reconnaissance d'utilité publique.

Il y a une réflexion en cours sur l'utilité de recruter une deuxième personne, mais il faut trouver un bon équilibre entre l'action du (ou des) permanent(s) et celles des membres.

Comme indiqué plus haut, nous comptons placer cette année sous le thème « BAM ».

Le gros projet de cette année sera le colloque : le but est de faire de la communication, autour notamment des actions « BAM », et d'aller à la rencontre d'un large public pour diffuser nos positions. Le colloque devrait avoir lieu avant la fin de l'année 2010.

Présentation du rapport financier 2009

Dépenses

La trésorière, Delphine Ménard, présente le rapport financier. C'est la première fois que WMFR a réussi à dépenser beaucoup d'argent.

La première grosse dépense concerne le usability meeting (voir plus haut) : WMFR a payé tous les frais de voyage. Sur les 45 000€ de prévus, 35 000€ ont été dépensés, les 10000€ restants devant être dépensés cette année pour aider les gens à venir à la réunion de développeurs en avril à Berlin. La seconde grosse dépense concerne l'agenda WMFR. Le projet Agenda est dans une impasse : WMFR a payé les agendas, ceux-ci n'ont pas été livrés à temps, nous ne savons pas exactement combien ont été vendus. WMFR fait les démarches nécessaires pour que l'éditeur (In Libro Veritas) réagisse. Un membre souligne que ces agendas sont de bons supports de communication.

Plus d'argent a été dépensé en gestion : le passage de 800 dons (hiver 2008) à 7000 dons (hiver 2009) a rendu nécessaire de recourir à une secrétaire pour le traitement des dons. Cet aspect de la gestion coûte plus cher que si nous avions été préparés à l'afflux de donations, mais c'est une année de transition, cela devrait coûter moins cher à l'avenir. Le travail de secrétariat entre janvier et février a coûté entre 5000€ et 6000€.

WMFR a reçu 236 000€ de dons pendant la dernière campagne. 50% de cette somme doit revenir à la fondation WMF, soit sous la forme de « cash », soit sous la forme de projets communs. La trésorière indique qu'elle était pour les projets communs mais qu'elle a changé d'avis, qu'elle est désormais pour que WMFR donne du « cash », arguant que cet argent fait vivre les projets Wikimedia dont l'existence de WMFR dépend.

Recettes

Les cotisations (entre 3000 et 5000€) paient les dépenses courantes et les commissions bancaires. D'où la question : pourquoi veut-on avoir des membres ? Quel genre de membre ?

236 000€ ont été reçus en dons entre novembre et décembre : le don moyen a baissé, mais les donateurs sont quatre fois plus nombreux. 90% des dons sont venus du site que la fondation a mis en place pour la levée. 50% de l'argent levé dans cette campagne doit être soit reversé directement à WMF (dans la mesure de la légalité de ce versement, question à l'étude), soit utilisé pour des projets communs. De ces 50% sont entièrement déduits les frais financiers et les frais de gestion des dons.

Les objectifs de la fondation WMF pour cette levée de fond était de 7M$, ils ont atteint 8M$ (contre 3M$ l'année dernière), sans compter l'argent qui est revenu des chapters. Ce qui fut décisif pour WMFR fut la bonne visibilité et le fait que le système de paiement était en place dès le début. Nous saurons bientôt combien de résidents français ont donné à la WMF et combien ont donné à WMFR.

La trésorière note qu'il serait plus facile de gérer un afflux continu de dons qu'un afflux massif. Un membre propose que soit créée une commission financière qui vienne en support au trésorier sur les questions financières, qui soit en contact régulier avec le commissaire aux comptes, etc. ; Florence Devouard indique que la WMF a mis en place un comité d'audit qui a cette fonction.

Annonce des résultats du vote (Rémi Bachelet)

Élection du conseil d'administration

  • Le taux de participation est de 57% (109 sur 189) - le quorum est donc atteint.
  • Il y a une élection du conseil d'administration par moitié tous les deux ans. Nous avions 6 places et 8 candidats. Tous les candidats ont dépassé la barre des 50% - bravo !
    Candidat Voix
    Rémi Mathis 91
    Pierre Beaudouin 88
    Rémi Bachelet 85
    Thierry Coudray 83
    Christophe Henner 83
    Nicolas Vigneron 72
    Sebastien Beyou 68
    David Crochet 63
  • Sont donc élus pour deux ans : Christophe Henner, Thierry Coudray, Rémi Mathis, Rémi Bachelet, Pierre Beaudouin
  • Est élu pour un an : Nicolas Vigneron

Autres votes

  • Les comptes ont été approuvés (1 seule voix contre)
  • Le rapport moral a été approuvé à l'unanimité
  • Le soutien à Montréal pour l'organisation de Wikimania a été approuvé (13 voix contre)
  • La demande de reconnaissance d'utilité publique est approuvée (4 voix contre)

L'assemblée générale est close le samedi 13 mars vers 13 h.

Commentaires

Logiciels libres, dites-vous,

Logiciels libres, dites-vous, c'est une déformation de l'esprit. Bien sûr les gens ne paient
pas, pour être mieux contrôlés.
Tout n'est pas que cà... C'est là que réside la force de Wikimedia France.

Bonjour, Je n'ai toujours pas

Bonjour,
Je n'ai toujours pas trouvé, sur le web, les comptes certifiés de 2009, bien que l'AG ai eu lieu le 13 mars...
Cela me freine pour faire un nouveau don, de ne pas savoir à quoi les résultats de 2008 ont été utilisés...

Nos différents rapports

Nos différents rapports annuels sont présentés sur cette page.

Si l'on considère que l'accés

Si l'on considère que l'accés aux connaissances est moyen de développer ses aptitudes à (se) comprendre et interagir sur son environnement, à choisir et poser des actes, à améliorer son rapport à l'autre (au pluriel c'est aussi vrai), je soutiens "en vérité" et complètement les objectifs de WMF. Utilisatrice régulière de cette source de ressources, je souhaite me rapprocher de son équipe. Dès maintenant, je vais faire un don, inviter mes amis sur facebook à découvrir, approfondir WMF et me tenir informer des manifestations signées, soutenues par WMF. Voici mon programme pour 2011.. Merci à vous de nous donner l'espoir que les possibles existent encore!

Bonsoir à tous ces gens

Bonsoir à tous ces gens remarquables qui m'ont permis aujourd'hui -eh oui -de découvrir...WIKIMEDIA FRANCE ! Quel travail accompli, quelle clarté, quelle précision , j'en suis fort agréablement surpris. Je voudrais donc remercier bien modestement toutes ces personnes qui sont attachées à la diffusion des logiciels libres, je voudrais surtout leur témoigner, encore une fois, bien modestement, toute ma gratitude à tous ces bénévoles Je suis jeune retraité de la fonction publique territoriale, autodidacte (je ne possède que le ...célèbre certificat d'études primaires, mais je n'ai eu de cesse toute ma vie et je n'ai de cesse de m'instruire tous les jours. Ah oui, j'ai terminé ma carrière comme attaché principal de l'administration territoriale, et j'ai exercé de longues années sur le poste de directeur général des services communaux à la tête de plusieurs villes de France : ce serait donc très volontiers que je vous aiderai si vous le souhaitez. Encore merci à tous et longue route, très longue route à WIKIMEDIA FRANCE

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage